Avec l'explosion des pré-inscriptions, doyens et carabins face au casse-tête de la PACES

Par
Sophie Martos -
Publié le 06/05/2016
Paces 2

Paces 2
Crédit photo : Phanie

Laisser le hasard présider aux destinées des étudiants, c'est ce qui aurait pu arriver aux futurs bacheliers inscrits à la première année commune aux études de santé (PACES) en Ile-de-France.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)