Souffrance au cours des études de santé

À Amiens, des carabins et internes se mobilisent  Abonné

Par
Publié le 04/06/2018

« La souffrance psychologique des étudiants est très sous-estimée, assure Philippe Pulwermacher, externe en cinquième année de médecine et vice-président de la toute jeune association Santé mentale des étudiants en santé d'Amiens. Comme l'évoque le livre Omerta à l'hôpital, c'est très difficile d'en parler, car ceux qui nous ont précédés ont connu la même chose ! »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte