PACES, numerus clausus, tutorat ou prépa, vie familiale

À Agen, le film « Première année » provoque un débat enflammé  Abonné

Par
Publié le 20/09/2018
FILM

FILM
Crédit photo : Denis Manin

« Foutu numerus clausus ! ». Au sortir du visionnage du film « Première année », cette mère d'une jeune fille en première année commune aux études de santé (PACES) n'y va pas par quatre chemins :  « J’ai beaucoup aimé ce film qui recoupe ce que ma fille me raconte de son expérience, mais ça fait peur. Comme elle, j’aimerais que soit réformé ce système ! » Une rénovation engagée ce mardi par le gouvernement (lire p. 4). 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte