Accès aux études de santé : le gouvernement à l'heure des choix  Abonné

Par
Publié le 10/09/2018
paces

paces
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Hasard du calendrier, le long-métrage « Première année » sort quelques jours seulement avant la présentation de la stratégie de transformation du système de santé  (le 18 septembre) dont l'un des volets concerne la refonte de l'entrée dans les études de santé et le sort du numerus clausus.

Lors de sa campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait envisagé la remise à plat du numerus clausus jugé « périmé », « injuste et inefficace ». 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte