24 % des futurs médecins ont eu des idées suicidaires : internes et carabins tirent la sonnette d'alarme

Par Sophie Martos
Publié le 13/06/2017
- Mis à jour le 13/06/2017
suicide

suicide
Crédit photo : DR

Cinq internes se sont donné la mort depuis le début de l'année. « Les jeunes médecins vont moins bien qu'avant », affirme Ludivine Nohales, secrétaire générale de l'ISNCCA (chefs de clinique).

Pour la première fois, une enquête nationale* d'envergure menée sous l'impulsion de l'association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF), des syndicats d'internes (ISNAR-IMG, ISNI) et de chefs de clinique et assistants (ISNCCA) permet de mesurer l'ampleur des troubles psychiques touchant les jeunes médecins.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?