Urgences : l'hôpital de Laval manque de lits d'aval, son directeur déclenche un plan blanc « pédagogique »

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 07/11/2019

Crédit photo : Photo d'illustration S. Toubon

Aux grands maux les grands remèdes. Mercredi 6 novembre, la direction du centre hospitalier de Laval (Mayenne) a déclenché le plan blanc, faute de lits d'aval suffisants pour prendre en charge les patients admis aux urgences.

Le procédé peut surprendre. Car le plan blanc, mis en place depuis 2004, est censé permettre aux hôpitaux de répondre aux « situations sanitaires exceptionnelles » telles qu'un attentat, un phénomène climatique extraordinaire, un risque NRBC (nucléaire, radiologique, biologique, chimique) ou une épidémie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)