12 mesures, 754 millions sur trois ans...

Urgences : le plan Buzyn n'éteint pas la crise  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 12/09/2019
Les 12 mesures et 754 millions d'euros mis sur la table par Agnès Buzyn lundi pour les urgences ne suffiront pas à calmer la colère. Le collectif inter-urgences poursuit la grève. À l'hôpital comme en ville, le secteur réclame des gages supplémentaires.
250 services d'urgences sont toujours en grève

250 services d'urgences sont toujours en grève
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La tension n'est pas retombée et Agnès Buzyn pourrait avoir manqué sa cible, lundi 9 septembre, en dévoilant son « pacte de refondation des urgences ».

En égrenant 12 mesures – dont plusieurs ont été recyclées – pour 754 millions d'euros fléchés vers les urgences (ci-dessous), la ministre de la Santé pensait désamorcer le mouvement social qui secoue le secteur depuis six mois. Il faudra encore attendre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte