Primes, crédits « fléchés », délégations de tâches : au congrès des urgences, Buzyn s'emploie à éteindre le feu

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Cyrille Dupuis -
Publié le 06/06/2019
Agnès Buzyn

Agnès Buzyn
Crédit photo : AFP

La situation a été jugée suffisamment grave pour décider d'intervenir avec des mesures immédiates. Malgré un agenda extrêmement chargé en raison de l'examen de la loi de santé au Sénat, c'est à la dernière minute, mercredi soir, que la ministre de la Santé a décidé de se rendre ce jeudi matin au congrès Urgences, Porte Maillot à Paris, pour tenter d'éteindre le feu qui se propage dans les services d'urgences de l'Hexagone. 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?