Pr Frédéric Adnet, chef du SAMU 93 : face au coronavirus, « on tient mais on est proche de la saturation »  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 03/03/2020

Crédit photo : DR

Depuis une quinzaine de jours, les hôpitaux français vivent sous la menace croissante du coronavirus. En première ligne, les SAMU font déjà face à une augmentation significative des appels. Le Pr Frédéric Adnet, patron du SAMU de Seine-Saint-Denis, explique au « Quotidien » l'impact de cette épidémie sur l'organisation de son service. Il réclame une « enveloppe exceptionnelle » pour financer les mesures nécessaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte