Éditorial

Mobilisation générale  Abonné

Par
Jean Paillard -
Publié le 07/01/2019
Jean Paillard

Jean Paillard
Crédit photo : S. Toubon

« J’étais un blessé de guerre, dans un pays en paix ». C’était il y a quatre ans. Le journaliste Philippe Lançon sortait vivant, mais défiguré, du carnage de Charlie Hebdo. Son témoignage, raconté dans « Le lambeau » revient sur ce calvaire, et en dit long aussi sur les nouveaux défis que doit relever le monde de la santé. Ces dernières années, les services d’urgence s'y sont préparés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte