Du brancard du futur à l'équipement des MSP

À Lille, un hackathon pour fluidifier les urgences et soins non programmés  Abonné

Par
Publié le 05/03/2020
Le CHU de Lille et un pôle d'industriels ont organisé un hackathon pour améliorer la prise en charge des urgences et soins non programmés. Défi de ce sprint créatif : construire les solutions dont les hôpitaux et la ville auront besoin.
Des étudiants attentifs aux explications des professionnels du SAMU

Des étudiants attentifs aux explications des professionnels du SAMU
Crédit photo : DR

Même si le gouvernement tarde à présenter son service d'accès aux soins universel (SAS), censé être mis en place à l'été 2020 pour désengorger les urgences, la créativité, elle, n'attend pas. À Lille, une soixantaine d'étudiants pluridisciplinaires et chefs d'entreprise viennent de participer à un hackathon sur le thème porteur de l'urgence et des soins non programmés. Le principe ? Une course contre la montre de 24H pour construire sur un mode collaboratif des équipements pratiques au service des patients et des conditions de travail des soignants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte