Permanence des soins

Les réquisitions ne connaissent pas la crise  Abonné

Publié le 15/12/2008

La DHOS (Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins, une des principales directions du ministère de la Santé) dispose de chiffres instructifs sur les réquisitions effectuées par les préfets dans le cadre de la permanence de soins, lorsqu’un secteur de garde

n’est pas couvert par un médecin. Certes, selon la DHOS, l’enquête n’est pas achevée et n’est donc pas rendue publique, mais le récent rapport parlementaire de l’UMP Philippe Boënnec sur la permanence des soins diffuse certaines de ces statistiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte