Mobilisation à l’hôpital

Le SNPHAR entre en résistance et l’AMUF continue la grève  Abonné

Publié le 16/12/2008

LA RENTRÉE de janvier se prépare déjà dans les états-majors des syndicats médicaux hospitaliers. Le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs (SNPHAR) annonce en particulier qu’il « entre en résistance » contre la « dégradation de l’hôpital public ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte