Éditorial

Le privé à l'offensive

Par
Jean Paillard -
Publié le 26/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Pour désengorger les urgences, le recours au privé est-il la carte à jouer ? Dans son plan, la ministre a battu le rappel de la médecine libérale, mais elle a fait l’impasse sur les cliniques. Le président de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) se fait fort pourtant de doubler le nombre de patients pris en charge par ces établissements si on leur laissait la bride sur le cou. Il suffirait, plaide-t-il, que plus de structures soient agréées, en sus des 121 sites en fonction, avec une régulation des appels moins discriminatoire.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)