La « grande hypocrisie » du temps de travail

Par
Antoine Dalat -
Publié le 03/06/2019

Le Dr Mathias Wargon n’est à l’évidence pas un adepte de la langue de bois. « Il y a une grande hypocrisie et pas mal de non-dits autour de la question du temps de travail aux urgences. Aujourd’hui, l’immense majorité des services n’ont pas suffisamment de médecins pour appliquer la réglementation qui prévoit un temps de travail maximal de 48 heures par semaine, dont 39h de travail posté », explique le chef du service Urgences/Smur de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)