« Ici, les médecins votent avec leurs pieds », l’AMUF alerte sur la crise sanitaire en Guyane  Abonné

Par
Publié le 18/10/2017

L’association des médecins urgentistes de France (AMUF) alerte sur la crise sanitaire qui sévit en Guyane, 6 mois après la signature d’un accord qui devait apporter une bouffée d’air frais aux services hospitaliers de ce département d’outre-mer, mais dont l’application

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte