Faute de lits, l'hôpital de Saint-Nazaire contraint de fermer temporairement ses urgences

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 07/01/2020

Crédit photo : @JimHeur/Twitter

Samedi 4 janvier, pour faire face à un afflux de patients exceptionnel, le service des urgences du centre hospitalier de Saint-Nazaire (CHSN) a été contraint de recourir aux grands moyens. Pendant une partie de la journée, seules les personnes en situation grave étaient autorisées à passer les portes de l'hôpital. Les autres étaient réorientés.

« En raison d'un fort pic d'activité aux urgences, l'accès n'est réservé qu'aux urgences vitales. Merci pour votre compréhension », indiquait dans l'entrée du service un écriteau signé par la direction de l'établissement.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?