Aux urgences d'Évreux, le chef de service impose la sieste obligatoire aux médecins de garde

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 04/09/2018

Pour le moins à contre-courant en ces temps de pénurie médicale, la sieste a été rendue obligatoire au service d'urgences du centre hospitalier d'Évreux (Eure). Depuis un an et demi maintenant, un protocole prévoit une coupure forcée de 90 à 180 minutes pour les médecins de garde (pendant 24 heures). L'obligation a été étendue aux infirmières de nuit il y a six mois. 

Une idée du Dr Arnaud Depil-Duval, chef de service. « Quand un soignant est parfaitement reposé, il est plus opérationnel et il a de meilleures qualités de raisonnement », a-t-il indiqué au micro de France Bleu. En tant que médecin réserviste, il a simplement adapté à l'hôpital ce qui se fait déjà à l'armée. De préférence, cette coupure doit intervenir entre 2 heures et 4 heures du matin. « Quand le service est calme, qu'il n'y a pas d'urgence vitale et qu'il n'y a pas un afflux de patients important », indique Anaïs, une infirmière.

« Engueuler les médecins pour qu'ils aillent se reposer »

À l’origine, plus d'un agent hospitalier avouait sa circonspection à l'égard du projet. À tel point que le Dr Depil-Duval devait parfois se résoudre à « engueuler les médecins pour qu'ils aillent se reposer ». Mais aujourd'hui, tout le monde semble satisfait. Si bien que le chef de service envisage de proposer à ses personnels des courtes siestes d'une dizaine de minutes.


Source : lequotidiendumedecin.fr