PH à temps partiel

Un nouveau syndicat pour un meilleur statut  Abonné

Publié le 22/06/2011

Toute nouvelle dans le paysage syndical médical, l’Union des praticiens hospitaliers à temps partiel (UPTP) entend rendre plus attractif le statut des praticiens à temps partiel. Le calcul de la retraite complémentaire IRCANTEC figure en tête de ses priorités : les PH à temps partiel ne cotisent que sur les deux tiers de leurs revenus. L’UPTP souhaite que soit enfin réglé le contentieux sur les différences statutaires entre PH temps partiel et PH temps plein (ces derniers sont avantagés pour l’attribution de certaines primes, le nombre de jours de congés de formation et les RTT).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte