Tunisie : grève générale des hôpitaux en manque de médicaments

Publié le 08/10/2013

Les hôpitaux tunisiens tourneront au ralenti les 9 et 10 octobre. Les médecins, pharmaciens et dentistes du secteur public organisent une grève pour attirer l’attention du gouvernement sur les problèmes rencontrés au quotidien. La liste est longue : pénurie de médicaments, liste d’attente pour obtenir un rendez-vous avec un spécialiste, encombrement des services, manque d’équipements de dépistage... Des revendications financières se greffent au tableau. Les professionnels de santé tunisiens réclament une meilleure répartition des primes, et la revalorisation salariale de certains corps de métier.

Le secrétaire général du syndicat des médecins, pharmaciens et dentistes, Sami Souihli, a indiqué le 7 octobre à Tunis que cette grève fait suite à l’échec des négociations avec le ministère de la Santé publique, qui selon lui fait preuve de « manque de sérieux » sur ce dossier.


Source : lequotidiendumedecin.fr