Loi de santé

Trois syndicats de psychiatres publics réclament des aménagements  Abonné

Par
Publié le 07/01/2016

Regrettant que la loi de santé ne mentionne pas noir sur blanc la création de groupements hospitaliers de territoire (GHT) spécifiques en psychiatrie, l’intersyndicale de défense de la psychiatrie publique (IDEPP), le syndicat des psychiatres des hôpitaux (SPH) et le Syndicat des psychiatres d’exercice public (SPEP) exigent des modalités d’application propres à leur spécialité. Ils demandent, en cas de création de GHT généralistes, la généralisation des communautés psychiatriques de territoire (CPT) sur la base des projets médicaux en santé mentale (impliquant l’ensemble des secteurs).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte