Traitement des appels, formation, démarche qualité : Buzyn prend la main  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 17/05/2018

Après une réunion avec les représentants des médecins urgentistes, la ministre de la Santé a fixé lundi dernier un cap en trois points pour « tirer toutes les leçons des dysfonctionnements révélés par le décès de Naomi Musenga ». 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte