Tiers payant : Valletoux (FHF) dit « comprendre les craintes » des médecins

Publié le 09/01/2015
1420803188576478_IMG_144844_HR.jpg

1420803188576478_IMG_144844_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Pour les libéraux, c’est un soutien de poids qui peut surprendre. Le président de la fédération hospitalière de France (FHF) Frédéric Valletoux a dit « comprendre les craintes des médecins sur la complexité administrative » qui pourrait découler d’une généralisation du tiers payant, dans une interview parue jeudi dans « l’Opinion ».

Sur le fond, le président de la FHF s’est également interrogé sur la pertinence de cette réforme. « À titre personnel, il ne me semble pas sain de déconnecter le coût d’un service de la réalité de ce service », déclare encore Frédéric Valletoux.

Le président de la FHF qualifie par ailleurs le projet de loi « de texte bavard qui n’amorce pas de réforme structurante du système de santé ». « On est passé en un an et demi de la présentation d’une stratégie nationale de santé ambitieuse, cohérente et suscitant une large adhésion, à une déception et une tension jamais vue trois mois avant l’arrivée d’un texte au Parlement », a-t-il regretté.

(Avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr