Temps de travail des urgentistes : la FHF estime à 90 millions d’euros le surcoût de la réforme

Publié le 23/07/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : Phanie

Parue hier, l’instruction sur le décompte du temps de travail des urgentistes, qui précise les modalités d’application de la réforme en vigueur dans les services depuis le 1er juillet, fait réagir la Fédération hospitalière de France (FHF), qui craint des « conséquences financières très lourdes ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?