La conciliation médicamenteuse

Errare humanum est, perseverare diabolicum  Abonné

Par
Publié le 04/06/2018
conciliation

conciliation
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Associer « médicamenteuse » à « conciliation » (résolution d’un conflit, du latin conciliato « union ») surprend. Quel est ce conflit ? Quelle situation conduit la HAS à publier ce guide ?

La HAS définit la conciliation par « une démarche de prévention et d’interception des erreurs médicamenteuses visant à garantir la continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient dans son parcours de soins ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte