Sceau français pour Médicrime ?  Abonné

Par
Karine Piganeau -
Publié le 07/04/2016

Relayée en Une de notre dernière édition sous le titre « Halte au crime », l'offensive académique et ordinale rassemblant médecins, pharmaciens et vétérinaires semble avoir porté ses fruits. La ratification par la France de la convention internationale qui criminalise le trafic de produits de santé falsifiés serait maintenant une question de semaines – le ministère des Affaires étrangères a évoqué mardi un paraphe « courant juin ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte