Pénibilité et fins de carrière à l'hôpital public

Retraites : les PH veulent (aussi) tirer leur épingle du jeu

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 13/01/2020
Les praticiens hospitaliers affûtent leurs arguments pour convaincre le gouvernement de prendre en considération la pénibilité de leurs métiers. D'autant que le premier ministre l'a assuré : cette fois, l'hôpital ne sera pas oublié.  Travail de nuit, gardes après 60 ans, statuts… : les PH mettent tout sur la table.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

En 2014, les praticiens hospitaliers (PH) avaient fait des pieds et des mains pour s'infiltrer dans la réforme des retraites de Marisol Touraine, qui ouvrait un compte pénibilité pour les salariés du privé. En vain.

Cinq ans plus tard, rebelote. Alors que le gouvernement enchaîne les réunions de concertation avec les centrales syndicales interprofessionnelles, les PH sont en embuscade au ministère de la Santé.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?