Ségur : les hausses de salaires actées dans les cliniques à but non lucratif mais pas encore financées  Abonné

Publié le 16/10/2020

Crédit photo : S.Toubon

Faute d'accord suffisant avec ses syndicats, la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP) a décidé d'entériner seule les 183 euros net de hausses de salaires prévues dans le cadre du Ségur de la santé, en particulier pour ses cliniques à but non lucratif (ESPIC).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte