Réforme des modes de rémunération en établissement

Le paiement forfaitaire entre en vigueur pour l'insuffisance rénale chronique  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 14/10/2019
Plus de 200 établissements de santé publics et privés sont éligibles depuis octobre pour appliquer une rémunération forfaitaire au suivi de l'insuffisance rénale chronique. Une petite révolution dans le cadre de la réforme des paiements combinés.

C'est une première brique de la réforme au long cours des modes de rémunération. Prévu dans le précédent budget de la Sécurité sociale (LFSS 2019), le financement forfaitaire de pathologies chroniques est entré en vigueur depuis octobre dans les établissements pour l'insuffisance rénale chronique (IRC), à la faveur de plusieurs textes réglementaires publiés au « Journal officiel ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte