En résistance aux fonds de pension

Quatre cliniques toulousaines s’allient pour préserver leur indépendance  Abonné

Publié le 09/03/2012

ENTRE HÔPITAL public et cliniques privées rachetées par les fonds de pension, apparaît une troisième voie… celle d’établissements de santé indépendants, dont les médecins restent les actionnaires principaux. Quatre cliniques de Toulouse et de sa région viennent de créer Clinavenir. Cette société filiale va permettre de développer des projets communs en termes de stratégie d’établissements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte