Entretien avec le président du Conseil de l’urgence hospitalière

Pr Pierre Carli : développer les « supergénéralistes » pour faciliter l’accès aux soins  Abonné

Publié le 05/11/2012
1352106921385573_IMG_92882_HR.jpg

1352106921385573_IMG_92882_HR.jpg
Crédit photo : S Carambia

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN - Quels seront les enjeux de ce nouveau mandat ?

PR PIERRE CARLI - Nous devons avant tout concrétiser par une série de propositions la promesse du président de la République de garantir à chaque Français l’accès aux soins d’urgence en moins de 30 minutes. Pour cela, nous remettrons dans quatre à six semaines un document entre les mains de la direction générale de l’offre de soins (DGOS) qui, à son tour, devra donner corps à nos idées. Les agences régionales de santé (ARS) nous aident en mettant à notre disposition différentes études de terrain.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte