Post-internat : les assistants ne veulent pas être les dindons de la farce  Abonné

Publié le 27/01/2014

Un an après la grève de l’automne 2012, l’Intersyndicat national des chefs de clinique assistants (ISNCCA) demande au ministère de la Santé de tenir ses engagements en faveur des assistants. En mars, Marisol Touraine avait annoncé lors de la présentation du pacte de confiance à l’hôpital qu’elle étendrait à ces médecins en formation l’indemnité d’engagement de service public exclusif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte