Éditorial

Virage ?

Par
Jean Paillard -
Publié le 12/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Sacré challenge ! Le gouvernement atteindra-t-il en 2022 son objectif de 70 % de chirurgie en ambulatoire ? Si certains sont dubitatifs, les managers du secteur semblent suivre. Le plan d’économies du CHU de Nancy prévoit ainsi la suppression de 174 lits d’ici à 2023 après en avoir fermé 284 depuis 2014. Celui de l’AP de Marseille table sur des unités supplémentaires de chirurgie ambulatoire. À Rennes, à Nantes, les nouveaux CHU en gestation jouent aussi cette carte.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?