Des revalorisations historiques... et des déçus

Ségur de la santé : accords et désaccords  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Cyrille Dupuis -
Publié le 17/07/2020
Malgré des enveloppes conséquentes au profit des hospitaliers ( plus de 8 milliards d'euros en tout), le Ségur n'apporte pas la garantie de la fin du malaise des soignants.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Moyens « inédits », « considérables » : Emmanuel Macron, Jean Castex et Olivier Véran ont, chacun dans leur registre, mis en avant le caractère « historique » des accords du Ségur de la santé signés à Matignon.

De fait, l'enveloppe globale débloquée en sept semaines de tractations pour les hospitaliers (non médicaux, praticiens et jeunes) est exceptionnelle, après des années de sous-investissement et de blocage du point d'indice. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte