Le grand malaise des hôpitaux publics

Rémunérations, carrières : friture sur la ligne entre les PH et le ministère

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 12/11/2019
À l'approche de la mobilisation du 14 novembre pour l'hôpital public, une réunion entre le ministère de la Santé et les représentants des praticiens hospitaliers a tourné court. Plusieurs syndicats reprochent au gouvernement de sous-estimer l'ampleur de la crise et de la dégradation du service public.
Les médecins hospitaliers attendent des signaux forts sur l'exercice

Les médecins hospitaliers attendent des signaux forts sur l'exercice
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Paradoxalement, l'exécutif pourrait avoir fragilisé le dialogue avec les praticiens hospitaliers (PH) en les réunissant au ministère de la Santé, quelques jours avant la mobilisation du 14 novembre pour l'hôpital. Son erreur ? L'ordre du jour d'une réunion du Conseil supérieur des personnels médicaux (CSPM), jugé en décalage complet avec les attentes du secteur en proie à une crise qui ne se calme pas.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?