L'appel de 104 chefs de service et de structure de l'AP-HP

« Il faut donner aux médecins toute leur place dans le pilotage des hôpitaux »  Abonné

Publié le 17/12/2019
Un mois après l'initiative de 70 directeurs de départements médicaux universitaires (DMU) de l'AP-HP alertant dans Le Monde sur le manque de moyens de leurs établissements, une centaine de chefs de service parisiens se mobilisent. Ils estiment dans« Le Quotidien » qu'il faut revenir sur la réforme récente de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris et instaurer à la place une cogestion médecins-directeurs. Alors qu'une nouvelle journée d'action est prévue mardi 17 décembre dans le monde hospitalier, les signataires assurent que c'est la condition pour que l'hôpital public redevienne attractif. En Ile-de-France notamment.

L’hôpital public est en crise, ce constat est partagé par tous les acteurs de terrain et désormais les plus hautes autorités de l’État. Cette crise est encore plus aiguë à l’Assistance-Publique Hôpitaux de Paris, le plus grand Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Français et Européen, comme en témoigne le nombre élevé de grévistes dans cet établissement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte