Fallait-il déprogrammer l'activité aussi massivement pendant la crise ? La directrice de l'offre de soins apporte un bémol  Abonné

Par
Publié le 04/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

Après les fédérations hospitalières, les Ordres professionnels ou encore le secteur des EHPAD, la directrice générale de l'offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) Katia Julienne a été entendu par les sénateurs de la commission d'enquête « pour l'évaluation des politiques publiques face aux grandes pandémies, à la lumière de la crise sanitaire de la covid-19 et de sa gestion »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte