Les CHU aux avant-postes du dépistage massif

Covid-19 : à Toulouse, drive et machines de pointe pour des tests à grande échelle  Abonné

Par
Béatrice Girard -
Publié le 19/05/2020
Le dépistage massif pour casser les chaînes de transmission et contenir la seconde vague : c'est le socle de la stratégie du ministère de la santé. Illustration avec le CHU de Toulouse, qui a ouvert un drive test et une plateforme technique à rendu rapide assurant une capacité jusqu'à 3 000 tests par jour.
Le drive de dépistage, un système qui fait ses preuves

Le drive de dépistage, un système qui fait ses preuves
Crédit photo : Béatrice Girard

Au CHU de Toulouse, depuis le déconfinement, le porche des anciennes urgences de Purpan ne désemplit pas.

Le bâtiment U-2000, qui était à l’abandon depuis l’ouverture de l’hôpital Pierre-Paul Riquet en 2014, a été transformé en drive test dès la semaine dernière. À raison d’un rendez-vous* toutes les dix minutes, le ballet des voitures y est incessant. Chaque fois qu’un véhicule se gare, s'avance un binôme chargé du prélèvement et protégé de la tête aux pieds (surblouse, surchaussons, lunettes, gants, masque).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte