Primes à la performance

Neuf syndicats médicaux disent "niet"  Abonné

Publié le 28/03/2012

« NON, le médecin du XXIe siècle ne sera pas un chasseur de primes! » : neuf syndicats médicaux s’élèvent contre l’entrée du paiement à la performance au sein du système de soins. L’AMUF (urgentistes), SUD santé sociaux, le SMARNU (anesthésistes réanimateurs non universitaires), le SMG (généralistes), le SNPP (psychiatres privés), le SPHP, le SPEP (psychiatres publics) le SPH (psychiatres publics), l’USP (psychiatres), dénoncent « la vogue managériale » qui conduit à la mise en place de primes à la performance, aussi bien en médecine libérale qu’à l’hôpital.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte