Le numérique au service du médical

À Metz, une vitrine de l’hôpital 2.0 sort de terre  Abonné

Publié le 12/12/2012
1357637735397091_IMG_95681_HR.jpg

1357637735397091_IMG_95681_HR.jpg
Crédit photo : Alain THOMAS

1357637731397068_IMG_95679_HR.jpg

1357637731397068_IMG_95679_HR.jpg
Crédit photo : Alain THOMAS

1357637736397092_IMG_95711_HR.jpg

1357637736397092_IMG_95711_HR.jpg
Crédit photo : Alain THOMAS

1357637734397090_IMG_95680_HR.jpg

1357637734397090_IMG_95680_HR.jpg
Crédit photo : Alain THOMAS

L’HÔPITAL BON-SECOURS de Metz a changé de peau et de siècle. Recroquevillé jusqu’ici en plein cœur de la cité mosellane, il trône depuis le 22 octobre à 15 kilomètres de là, au sommet de l’allée du château, sur le domaine de Mercy à qui il a emprunté le nom. Surtout, ces 100 000 m2, 18 kilomètres de couloirs, 584 lits, 2 300 personnels et 320 médecins et internes bénéficient du tout numérique, une première en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte