Mayotte : le gouvernement renforce l’offre médicale hospitalière

Publié le 25/06/2014
1403709450533092_IMG_132692_HR.jpg

1403709450533092_IMG_132692_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Le département de Mayotte affiche la plus faible densité de médecins hospitaliers en France. Les ministères de la Santé et de l’Outre-mer annoncent trois mesures pour renforcer les équipes : la création d’une indemnité particulière d’exercice pour les praticiens hospitaliers, qui sera attribuée aux PH s’engageant à exercer au moins quatre ans à l’hôpital de Mamoudzou ; l’élargissement des modalités de recrutement pour les PH diplômés hors de l’Union européenne, en qualité de praticiens attachés associés ; le recours à la réserve sanitaire pour l’envoi immédiat de gynéco-obstétriciens au centre hospitalier de Mayotte, afin de couvrir la période estivale. Des urgentistes et un pédiatre pourront être également mobilisés.

Secteurs libéral et salarié combinés, Mayotte n’est pourvu que de 77 praticiens pour 100 000 habitants (source DREES au 1er janvier 2013). La densité médicale nationale est de 333 médecins pour 100 000 habitants.


Source : lequotidiendumedecin.fr