Loi de santé : la FHP pointe les "dangers"

- Mis à jour le 12/07/2019

Lors du congrès des représentants des usagers, la présidente de la FHP-MCO Ségolène Benhamou a réaffirmé la très forte opposition des cliniques au projet de loi Touraine. « Cette loi contient de grands dangers qui menacent les principes fondateurs de notre activité », a-t-elle jugé. Pour la FHP-MCO, le principal péril est la création des groupements hospitaliers de territoires (GHT) à adhésion obligatoire. « C’est un instrument puissant d’organisation de l’offre de soins, qui va isoler les cliniques. Ç’en est fini du libre choix du patient ! », tempête Ségolène Benhamou.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?