En amont de la campagne tarifaire

L'hospitalisation à domicile veut prendre son envol définitif  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 06/12/2018

Quitter le nid et avoir les moyens de voler de ses propres ailes. 

La Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (FNEHAD) attend du gouvernement des arbitrages tarifaires favorables pour 2019, au regard de du service rendu aux patients en 2018 par les 291 établissements de HAD, et des promesses du virage ambulatoire. C'est le message transmis hier par le Dr Élisabeth Hubert, présidente de la FNEHAD et ex-ministre de la Santé, à son successeur Agnès Buzyn.  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte