L’hôpital public peut être délétère pour les patients  Abonné

Publié le 04/03/2019

Pour Caroline Chaumet, « au-delà du problème spécifique du CHU de Hautepierre, notre propos est de démontrer que les politiques appliquées à l’hôpital public mènent à une prise en charge parfois délétère des patients. Ce film est le second épisode de la série « Hôpital à la dérive, patients en danger ». Le premier épisode mis en ligne en avril 2018 était consacré à la souffrance du personnel soignant au CHU de Grenoble (CHU de Grenoble : la fin de l’omerta, toujours disponible en libre accès sur YouTube), dans les suites du suicide d’un neurochirurgien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte