« Bateau amiral » de la Générale de Santé

L’Hôpital privé Jean Mermoz de Lyon se veut « un pole d’excellence »

- Publié le 16/03/2009
- Mis à jour le 16/03/2009

DE NOTRE CORRESPONDANTE

Cette semaine inaugurale, rythmée par une série de visites, visioconférences, expositions, viendra donc définitivement confirmer que « l’Arlésienne » s’est effacée « au profit du Phénix ». C’était la formule qu’avait employée Frédéric Rostand, président du directoire de Générale de santé, le 29 septembre 2007 lorsqu’il avait annoncé qu’après moult difficultés, l’hôpital Jean Mermoz ouvrirait enfin ses portes au cours de l’été suivant.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?