Un appel de SAMU-Urgences de France

Les urgentistes ne veulent plus gérer la recherche de lits  Abonné

Publié le 19/09/2013
1379596568455033_IMG_111044_HR.jpg

1379596568455033_IMG_111044_HR.jpg

1379596564454999_IMG_111032_HR.jpg

1379596564454999_IMG_111032_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

LA DATE du 15 octobre est avant tout symbolique. Elle est censée marquer un « changement de paradigme » à l’hôpital, selon le Dr Marc Giroud, président de SAMU-Urgences de France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte