Démographie, permanence des soins…

Les inquiétudes du Collège national des cardiologues des hôpitaux  Abonné

Publié le 19/06/2014

Le premier sujet de préoccupation du CNCH, clairement évoqué dans son Livre Blanc paru en 2012, concerne la démographie médicale. « Dans les cinq prochaines années, le nombre de cardiologues va baisser d’environ 15 %. Actuellement, 25 % des cardiologues qui s’inscrivent à l’Ordre sont des médecins à diplôme hors Union Européenne. Certains sont d’excellents professionnels mais globalement, le niveau est assez variable », explique le Dr Cattan, en soulignant que cette situation suscite des tensions au niveau de la permanence des soins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte