La loi Macron assouplit le cadre juridique de la santé à l’export

Les hôpitaux autorisés à développer des filiales commerciales à l’étranger  Abonné

Publié le 16/02/2015
1424098006586477_IMG_147707_HR.jpg

1424098006586477_IMG_147707_HR.jpg
Crédit photo : AFP

C’est un beau cadeau qu’Emmanuel Macron vient d’offrir aux hôpitaux, jusque-là freinés dans l’exportation de leur savoir-faire à l’international. Dans le projet de loi pour la croissance et l’activité, porté par le ministre de l’Économie et voté demain par les députés, un article adopté sans amendements la semaine passée autorise les établissements publics à créer ou participer à des filiales commerciales à l’étranger, facilitant la réponse aux appels d’offres internationaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte