Rivalités, conflits de pouvoir, arrangements

Le suicide àl’HEGP lève le voile sur le monde parfois trouble des PU-PH  Abonné

Publié le 21/01/2016

L’arbre qui cache la forêt ?

C’est ainsi que le suicide du Pr Jean-Louis Mégnien, cardiologue à l’Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), décédé le 17 décembre sur son lieu de travail, apparaît désormais, à la lecture des premières conclusions de l’une des deux enquêtes internes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte