Les suites du rapport Couty

Le SNPHAR-E redoute l’immobilisme  Abonné

Publié le 17/06/2013

Membre de l’intersyndicale Avenir hospitalier, le SNPHAR-E craint qu’un consensus mou émerge du pacte de confiance à l’hôpital. « Le rapport Couty a suscité de grandes attentes de la part des praticiens hospitaliers et ces derniers ne pourront s’accommoder du statu quo », met en garde le syndicat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte